• 8405 visits
  • 236 articles
  • 187 hearts
  • 2311 comments

___________ BOY MEETS BOY___________ 15/11/2015



MON AVIS:

Enfin je l'ai fini!!! Attention je n'ai pas mis sept mois à le lire parce qu'il n'était bien mais juste parce que je n'ai pas le temps. Avant je lisais dans les transports en majorité mais maintenant que j'ai une voiture c'est un peu plus compliqué... Ou alors c'est moi qui ne prend pas de temps pour lire.
Enfin bref alors que dire de ce livre... Tout d'abord j'avais adoré l'association de cet auteur avec John Green dans "will and will" et bah on retrouve bien la même manière d'écrire, le coté humoristique et à la fois poétique.
Coté
personnage j'ai adoré Pau l tout de suite!! Sa manière de parler, d'être tellement à l'aise avec ce qu'il est mais en même temps de se prendre la tête pour des petits rien. Sa rencontre avec Noah était très chouette, enfin pas leur rencontre mais la première fois qu'ils discutent sur les bancs du stade. L'alchimie direct... c'était trop mignon. Ohh ce qui m'a trop ému aussi c'est Tony!! Je l'ai adoré du début à la fin! Quand on sait que ses parents sont très conservateurs et n'accepte pas du tout ce qu'il est... mais quand on voit comment Tony les aime tout de même et comprend pourquoi ils sont comme ça on ne peut que l'adorer!!! Et puis sa rencontre avec Paul qui lui est tellement ouvert et à l'aise, pas du tout complexé comme lui c'était adorable. De même que toute l'évolution du personnage. Bref je l'ai adoré! Plus que Paul c'est sur!!
Rho
oo et Infinite Darlene je la trouvais très drôle... Bon c'est le coté too much du livre. Dans ce lycée il y a des homos, des lesbiennes et des trans... et tout le monde s'entend très bien. Moi j'aurais adoré aller dans un lycée comme ça mais dans la réalité ça ne se passe pas si bien que ça. M'enfin bref c'est juste que j'ai trouvé ça trop bisounours.
Et parl
ons de Joni... cette fille qui abandonne tout ses amis pour un mec! C'était triste de voir tout le monde essayer de lui parler mais qu'elle reste obstinée! Mais en même temps c'était plutôt réaliste. D'ailleurs à la fin j'étais persuadée qu'on allait découvrir quelque chose sur Chuck et que Joni allait retourner avec Ted son ex. Mais c'était plutôt chou de les voir encore ensemble et Joni qui a fait des efforts pour Tony.
Bref parlons de la dispute... C'était un peu abusé... Bon quand on sait ce qu'avait traversé Noah avant de rencontrer paul on comprend pourquoi il a réagit comme ça. Et sa manière d'essayer de reconquérir Noah était typiquement Paulesque! Tout dans le démesure et en même temps dans le romantisme!
Bref j'ai beaucoup aimé ce bouquin et je le conseille à tous!!!

NOS FACES CACHEES 24/09/2015





C'est l'histoire de Fern qui aime Ambrose depuis toujours, de Rita qui craque aussi pour lui mais qui ne sait pas comment l'atteindre, de Bailey qui aimerait tant être un garçon comme les autres et vivre pleinement sa vie. C'est l'histoire d'Ambrose qui sent une pression sur lui, de ses quatres amis qui le suivraient à l'autre bout du monde.
D'un figuré de guerre qui apprend à revivre et d'une jeune fille innocente qui le voit tel qu'il est vraiment




J'ai adoré ce livre!! J'ai adoré l'écriture que j'ai trouvé poétique (même si à certains moments l'auteur voulait nous faire verser des larmes). Et pourtant ce n'est pas mon style d'aimer ce genre d'écriture mais là c'était, pour moi, un juste milieu entre trop détachée et trop mièvre! Et puis c'était drôle!! ^^
Et j'ai adoré les personnages! On s'attache beaucoup à eux et on les voit réellement évoluer au fil du livre, dans leur manière de penser et de réagir. Et puis je ne sais pas comment expliquer mais je leur ai trouvé une certaine profondeur... dans les problèmes qu'ils traversaient, dans ce qu'ils ressentaient.
B
on commençons par Fern, l'ado de base mal de peau à cause de son physique et aussi très timide. enfin, je dis timide mais elle ne l'est pas tant que ça!! Plus tard dans le livre quand elle est plus grande, à certains moments j'ai haussé les sourcils devant son audace! Et sa manière d'être avec Ambrose... elle est loin d'être la gamine réservée du lycée. Et puis j'ai adoré qu'elle lise des romans à l'eau de rose! Le moment Ambrose attrape son livre et commence à lire à haute voix ça m'a fait beaucoup rire! Et puis elle est caissière... alors comment ne pas m'identifier!! ^ ^
Il
y a son cousin Bailey aussi! J'ai eu du mal à l'imaginer autant handicapé qu'il ne l'était vraiment! Il était tellement un personnage dynamique (sans mauvais jeux de mot!), très optimiste malgré son état et très drôle aussi. Il ose dire la vérité aux gens et ne prend pas de gant... tout ça avec humour! Mais malgré tout ça il cache un gros mal-être dût à sa myopie. SPOILER... sa mort m'a rendu tellement triste!! Je me souviens avoir lu le passage avant d'aller au travail et bah tout l'aprème j'étais trop triste!! Je n'arrêtais pas d'y penser et de penser à Fern et aux autres! Et comment sa mort allait laisser un vide!!
Sa list
e m'a brisé le coeur. Enfin elle ne m'a pas fait de la peine tout de suite, Bailey dit à Fern une des choses qu'il voudrait faire plus tard et quand j'ai compris qu'il était mort c'est ce moment dont je me suis souvenue. Quand il a avoué à Fern qu'il aimerait "sauver quelqu'un... être un héro."
Et
puis sa réflexion à Ambrose sur le lieu où il voudrait être enterré... c'était tellement triste! Mais en même temps quand on connait Bailey, tellement lui!! Il faut vraiment que vous le lisiez!!!!
Pa
rlons d' Ambrose... D'habitude je n'aime pas les mecs torturés! les gars qui sont malheureux ou qui en veulent à la vie en général mais j'avoue que lui je l'ai beaucoup aimé! Déjà ça a commencé quand on comprend qu'il se sent oppressé dans sa ville. Tout le monde attend qu' Ambrose deviennent quelqu'un et lui a tellement peur de décevoir! Et puis j'ai aimé qu'il ait eu envie de se rendre utile à la nation et qu'il veuille s'engager. Je ne suis pas du tout patriotique et tout le blabla mais la manière d'expliquer son envie sonnait bien!
J'ai
été tellement triste quand ses meilleurs amis sont morts... Surtout Paul que j'aimais bien. Et la culpabilité d' Ambrose était tellement flagrante! Et en même temps c'est lui qui leur a parlé de ça... je sais qu'il ne leur a pas mis un couteau sous la gorge mais étant considéré comme leur leader on pouvait se douter qu'ils le suivraient. Après il a peut-être fait ça par peur d'être seul. Il voulait sortir de sa petite ville mais ne voulait pas être seul. Et puis évidemment Ambrose Young était le beau mec du lycée et après son retour d'Irak le voilà défiguré! J'ai entendu dans une critique sur You Tube que ce livre faisait l'apologie de la beauté, que si tu n'étais pas beau tu n'étais rien... Je ne suis pas tellement d'accord... C'est vrai que ce livre parle beaucoup de l'apparence physique mais j'ai plus l'impression qu'il parle surtout de comment les personnages se voient. Par exemple Rita, la meilleure amie de Fern craque elle aussi pour Ambrose. Cette dernière est magnifique et pourtant elle a besoin de l'aide de Fern pour tenter de percer la carapace du garçon... Je ne sais pas si je suis claire. Elle est belle, il est beau et pourtant ensemble ça ne colle pas! Si les beaux avaient ce qu'ils méritaient Rita n'aurait pas été malheureuse dans son mariage... Dés le moment où l'auteur nous apprend que Fern ne voit plus sa meilleure amie et que cette dernière porte des lunettes de soleil constamment j'ai compris que Baker la battait. Mais bref revenons au sujet de la beauté. Il y a un passage qui m'a consterné c'est quand elle est gamine, elle entend sa mère et la mère de Bailey parler de Rita et dire qu'elle est une magnifique petite fille et ensuite elles parlent de Fern... "Pauvre Fernie... Elle n'est pas jolie comme Rita. Elle aurait grand besoin d'un appareil dentaire, elle est si menue...."Ce sont des termes durs quand on est une enfant. C'est sur que sa confiance en soi a du prendre un coup...
C'
est ça aussi que j'ai aimé dans ce livre c'est qu'on a plein de flash-back de leur enfance à tout les quatre. On comprend grâce à ça comment les jeunes ont évolué et pourquoi Fern craque tant pour Ambrose et qui Bailey aimait depuis toujours... Bref j'ai adoré. Même si au début le temps passait trop vite pour moi, à peine trois chapitres sur le lycée! Mais bon dans la vie les gens changent et ça prend du temps...
BREFF
FFF encore j'ai adoré ce livre et je le conseille vivement!!!



"La joie de connaitre Bailey et de l'aimer fait partie de le souffrance de la perte. On ne peut pas avoir l'un sans l'autre."


_______________________________________________________


Ma lecture du moment: ---> here

50 NUANCES DE GREY 08/09/2015




MON AVIS assez bref en fait...

Bon je l'ai lu par curiosité donc je ne m'attendais pas à un magnifique roman et bah je n'ai pas été déçue sur ce point là. Je ne comprends pas que les gens soient devenus dingue de ce roman. Il est mal écrit et bourré de cliché! C'est vrai que certaines scènes de sexe étaient distrayantes mais moi qui lit des livres érotiques j'en ai lu des meilleurs!
Aprè
s, les personnages deviennent attachants au fur et à mesure... Même Anastasia! J'ai lu des critiques où les personnes étaient amusées par tout ce qui se passait dans sa tête! Bah moi ça m'a plutôt saoulé entre sa conscience et sa déesse intérieure.... Bon, si Anastasia m'a saoulé c'est surement parce qu'elle me rappelait moi il y a quelques années >.<
Ce qu
e j'ai aimé c'est voir le changement s'opérer chez Grey. Je ne dis pas que je vais lire son livre mais c'est vrai que c'est intriguant de voir ce qui lui a trouvé dés le début. Ce qui était amusant aussi c'est de voir qu'elle est totalement le contraire de ce qu'il voulait. Il cherchait une soumise mais elle se rebelle constamment et ça lui plait! ^^ Bon après mis de coté ses tendances sadiques c'est une histoire d'amour banale où les deux s'apprivoisent petit à petit. Et puis pour le coté sadique... Je ne sais pas vous mais je m'attendais à plus... Donc en plus d'être déçue par l'histoire, par l'écriture j'ai été déçue par ce coté ci de l'histoire. Et puis Anastasia et son coté pas sur d'elle, à se poser toujours des questions sur le pourquoi de ce cadeau et le pourquoi il dit ça! Tout le monde dit qu'ils ont été déçue du film mais moi je l'ai bien aimé parce qu' on n'avait pas les pensées de la jeune fille! Et les pensées d'Ana ça me fait penser aux descriptions de Christian qui étaient toujours les mêmes... ses cheveux, son sourire carnassier, son corps... Je ne sais pas j'ai trouvé ça vachement répétitif. Comme pour le sexe, c'était assez plat à part certaines scènes comme je l'ai dit qui m'ont amusées.
Au d
ébut j'étais sure que je ne lirais jamais la suite et puis comme je l'ai dit on s'attache un peu aux personnages... et je voudrais en savoir plus sur Grey et sa fameuse Robinson!
Bre
f une lecture qui m'a laissé dubitative face à l'ampleur que ce livre a pris et aussi a son contenu finalement décevant.

UN TRAMWAY NOMME DESIR 02/07/2015




Dans un appartement minable de La Nouvelle-Orléans, Stella Du Bois, descendante d'une vieille famille aristocrate, vit avec son mari Stanley, un polonais pour les beaux yeux duquel elle a abandonné la plantation familiale.
Sa soeur Blanche débarque du jour au lendemain...


MON AVIS: Je ne sais pas quoi dire... J'ai bien aimé parce que les sentiments étaient très bien décrit comme les jugements des uns et des autres... et on attend le moment où Blanche et Stanley vont succomber à leurs désirs même si j'espérais au fond que l'un ou l'autre renonce par amour pour Stella. Mais je n'ai pas aimé la fin et ça j'avoue que ça m'a un peu gâché le livre. Quand ils emmènent Blanche à la fin et que Stanley n'est même pas puni pour son infidélité je me suis dit "Bon tout ça pour ça..."
Bon c
'est surement parce qu'en ce moment je n'en peux plus des hommes infidèles! Non ceux à qui j'en veux c'est les filles sans morales qui se foutent si le mec est pris ou pas. (Attention on ne m'a nullement trompée, plutôt on a cru que j'étais plutôt du type de Blanche!!) MAIS bref c'est un autre sujet!!
Revenons au livre, ce que j'ai vraiment aimé ce sont les préjugés qu'on Stanley et Blanche l'un envers l'autre alors qu'au fond Blanche lui ressemble plus qu'elle ne veut bien le croire... C'est vrai qu'au premier abord Stanley peut paraitre rustre et mal élevé mais c'est parce qu'il s'en fiche des "qu'en dira-t-on" et qu'il compte vivre comme il le veut (même si on verra qu'il ne s'en fiche pas tant que ça). Et Blanche vient d'une famille où les apparences sont essentielles et son passé fait qu'elle a peur qu'on la juge! Sa soeur au contraire est sorti de ce "carcan" familial et vis sa vie comme elle l'entend et avec qui elle l'entend. Je pense que Blanche est jalouse de cette liberté... Si elle pouvait avoir la même elle s'en ficherait de son passé et assumerait totalement tout ce qu'elle a fait. Quand elle rencontre Mitch elle imagine une seconde chance mais je pense qu'elle a tellement joué la comédie toute sa vie qu'elle ne sait plus être naturelle. Elle minaude, elle joue avec lui comme elle l'a toujours fait pour obtenir ce qu'elle désirait. Ça a toujours marché ... à part sur Stanley.
C'éta
it amusant de voir comment Stanley met si vite à bout Blanche... C'est lui qui révèle à Mitch le passé de Blanche et j'ai trouvé ça bas... Tout ça parce qu'il a été blessé dans son égo! Lui aussi n'aime pas qu'on le juge finalement... Et si on pense plus loin je pense qu'encouvrant Blanche et la manière dont elle et Stella ont été élevées il ressent encore plus le gouffre de la culture. Même si Stella n'a jamais rien fait ou dit pour l'enfoncer. Mais peut etre que Stanley avait peur qu'à force de rester avec sa s½ur Stella remarque qu'il est loin de ce dont elle avait l'habitude et qu'elle le quitte... Bref ce que j'ai aimé c'est ça. La profondeur des personnages tout comme dans "la chatte sur un toit brulant" mais aussi l'écriture de Williams. Mais la fin un moins c'est tout...

EUGENIE GRANDET 18/06/2015



MON AVIS

Bouh... tellement triste!! Bon après ça dépend si vous êtes en empathie avec l'héroïne ou au contraire si vous la trouvez complètement naïve et stupide d'y avoir cru...
E
tant un peu comme elle j'ai eu beaucoup de peine pour Eugénie. Sa vie est tellement triste et monotone, soudain son cousin débarque! Il est beau, il est paré des derniers vêtements à la mode... Elle en tombe amoureuse et toute sa vie elle lui sera fidèle!
Ce que j'ai beaucoup aimé chez Eugénie en fait c'est sa vie triste que j'ai connu quand j'étais ado... Quand vous avez l'impression que jamais rien d'excitant ne se passera, que tout les jours seront les mêmes. Et bien sur quand quelque chose s'y passe les émotions en sont multipliées!!!
Et
bah c'est ce qui s'est passé pour elle! Dés le lendemain tout lui parait plus beau, plus intéressant! C'est tellement vrai et bien décrit!! Et puis ce que j'ai aimé à propos de ces sentiments c'est qu'ils l'ont changé! Ils lui ont donné le courage de se rebeller un peu contre son père.
Arghh son père!
!! L'amie qui m'a conseille ce livre m'avait dit: "il est juste radin mais pas méchante." Et bah même si il n'est pas réellement mauvais moi je ne l'aimais pas!! Sa manière de penser, de jouer avec les gens, de les manipuler!! Après, les Cruchot et les De Grassin n' étaient pas non plus des enfants de coeur. Toujours à tourner autour du père Grandet pour être celui qui épousera Eugénie et touchera ses millions.
Non franchement dans ce livre il n'y a que Eugénie et sa mère qui valent le coup. Et encore sa mère... je ne l'ai aimé qu'à la fin! Je ne comprenais pas pourquoi elle a subit cette vie sans se rebeller un peu! Je sais qu'à l'époque les femmes étaient soumises à leur mari. Mais bon subir cette vie de moine parce que Grandet ne voulait rien dépenser...
B
ref parons d' Eugénie et de Charles. Quand il a débarqué comme un paon je l'ai mal jugé, et puis finalement j'ai commencé à bien l'aimé. C'était juste un gamin que son père a envoyé chez son fre à la campagne! Le style de vie n'est pas la même, les gens ne sont pas les mêmes... C'est un gros changement et puis on apprend que si il l'a envoyé à Saumur c'est parce qu'il avait fait faillite et s'était suicidé... Bref tout pour vous attacher à ce jeune homme! J'ai beaucoup aimé l'écriture à ce moment là... les longs sanglots de Charles et Eugénie qui ne sait pas quoi faire pour l'aider. C'était un beau passage!
Pareil quand Eugénie tombe amoureuse et que tout semble plus beau, c'était très joliment décrit! Attention, je ne dis pas que je relirais du Balzac de si tôt... Tant de description d'argent, de situation. On sent que c'est un livre qui puise dans le présent où il a été décrit! Comme si moi dans mon roman je parlais de notre président ou des attentats actuels... C'était un peu lourd j'ai trouvé!
Ohhhh e
t revenons à Charles. Quand arrivent les explications du pourquoi il n'a donné aucunes nouvelles mon petit coeur a craqué!!! C'était tellement égoiste!! Et sa lettre, elle m' a énervé par sa froideur et son air supérieur! Bref je me doutais que Charles, ayant retrouvé un nom, de l'argent, une position n'allait pas revenir vers sa cousine. D'ailleurs à cause de son radin de père Charles a toujours pensé qu' Eugénie n'était pas aussi riche que ça. Bon après réflexion tant mieux parce qu'il ne mérite tellement pas Eugénie!!
Bref un livre
qui m'a beaucoup plu!!